Accueil > Espace média > Centre-ville : Entre morosité et espoir !

8 juillet 2019
Centre-ville : Entre morosité et espoir !

Pour la 4e année consécutive, Centre ville en Mouvement et CSA / Clear Channel ont rendu public le baromètre du centre-ville et des commerces « usages et attentes des Français ». Cette enquête, menée du 2 au 10 mai 2019, a permis d’interroger un échantillon représentatif de 1006 Français de 18 ans et plus. Via la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région). Les résultats ont ainsi pu être mis en perspective avec les précédentes vagues de ce baromètre.

 

Un effet Gilet Jaune !

 

Plusieurs enseignements en ressortent. Mais un des facteurs les plus importants est une fréquentation en hausse malgré un effet des Gilets Jaunes constaté. 78% des Français déclarent fréquenter 1 fois par semaine le centre-ville. Soit un gain de +5% en un an et + 6% en 4ans. Les jeunes de 18-34 ans sont les premiers à fréquenter ces lieux de vies pour 34% d’entre eux.

 

Néanmoins, les Gilets Jaunes font douter 1 français sur 5 pendant les grosses périodes de manifestation et principalement dans les grandes villes.

 

Une différence marqué entre les villes de plus 100 000 habitants vs celle de moins de 100 000. En effet, le sentiment d’appartenance marque les grandes villes et les jeunes qui y habitent. A contrario  44% pensent que le centre-ville est sur le déclin, un sentiment qui se renforce chez les + de 35ans et les communes de – 100 000 habitants. De plus, ce sentiment s’accélère fortement, même si 69% des Français pensent que la vitalité du CV est un vrai sujet depuis que les médias s’en emparent (effet action coeur de ville + manifestations).

 

Le rôle des maires ?

 

Ce qui ressort de ce baromètre à moins d’un an des municipales, c’est de voir à quel point le rôle du maire est primordial dans la revitalisation des centres-Villes. La crise des gilets jaunes à eu également pour effet de remettre en lumière les maires et de constater que les pouvoirs de décisions s’étaient amoindris. Or, 71% des Français les jugent légitimes pour revitaliser les cœurs de ville. Très (très) loin devant les présidents de régions, de départements ou même les unions commerciales. Finalement, avec 26% ce sont les commerces qui sont les deuxièmes meilleurs interlocuteurs. Les habitants complétant le podium.

 

Si finalement le maire est le mieux placé sur ce sujet, 90% des sondés considèrent que ce doit être la principale action du mandat. Surtout dans les villes moyennes. Ce qui amène une certaine logique et un avertissement pour la prochaine campagne locale. Celui qui ne mettra pas l’action sur le cœur de ville, dans toutes ses composantes, aura de faibles chances d’arriver ou de conserver les responsabilités municipales. Sentiment qui se confirme chez les + de 35 ans (31% d’entre eux).

 

Alors quel centre-ville ?

 

La notion de CV est importante chez les jeunes et les CSP+, mais ils attendent que celui-ci soit en phase avec leurs attentes. A savoir, plus de commerces et de Smart City. Néanmoins la revendication première reste la sécurité suivit par une amélioration du cadre de vie. Et enfin la dynamisation des commerces pour compléter le podium. Alors que le stationnement est en général la première revendication des commerçants, elles n’arrivent qu’en 4e position quand on interroge les habitants. Il y a donc encore beaucoup à faire pour accorder les points de vue.

 

Ce centre-ville idéal doit  être un réseau social à ciel ouvert. 78% s’y rendent pour retrouver des proches et 75% pour flâner. Le CV devient clairement un lieu de socialisation dans le monde réel.

Mais ce dernier doit également être gourmand. Ces consommateurs privilégient les circuits courts et les halles gourmandes ou l’on peut trouver des produits locaux. Mais également des lieux de restauration intégrés pour partager des moments de convivialités.

 

Enfin, le centre-Ville de demain doit être connecté. Les priorités ? Du Wifi gratuit, de la DATA, des animations commerciales, des écrans digitaux et enfin des services administratifs connectés.

En conclusion, les habitants des grandes villes sont adeptes du vivre mieux ensemble, d’un centre-ville avec du transport et des écrans digitaux. A contrario, ceux qui vivent dans des villes moyennes sont résignés et fatalistes, mais demandent une ville fonctionnelle avec des services administratifs et des transports.

 

 

Le baromètre complet est à retrouver ici :
https://www.bestdoc.fr/barometre-centre-ville-clear-channel/usages.html

 

Toutes les actualités Proxity ICI !


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des articles qui pourraient vous plaire

Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – Lancement réussi pour la carte de fidélité de la Communauté de Communes Brioude Sud Auvergne

23 novembre 2022
Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – Lancement de la carte de fidélité des commerces du Pays du Neubourg

26 octobre 2022
Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – Quevilly Commerces : une carte de fidélité pour soutenir le pouvoir d’achat et le commerce local

06 octobre 2022

Vous avez besoin d’un conseil ?

Contactez-nous