Accueil > Espace média > Commerce et Covid-19 : Rendez-vous aujourd’hui au My Beers à Grasse

8 décembre 2020
Commerce et Covid-19 : Rendez-vous aujourd’hui au My Beers à Grasse

Depuis le 28 novembre, les commerces “non-essentiels” ont pu rouvrir leurs portes au public. Cependant, les bars et restaurants restent toujours fermés. Une décision lourde de conséquences pour ces commerçants qui ne peuvent toujours pas accueillir de clients. Certains d’entre eux redoublent d’efforts et continuent d’ouvrir en faisant de la vente à emporter ou encore du click & collect.

Cette semaine, nous partons à la rencontre d’Indiana gérant du My Beers situé à Grasse dans les Alpes-Maritimes (06) depuis 2 ans.

My beers est une cave et bar à bière avec une partie vente à emporter avec plus de 300 références. Nous retrouvons également un bar et la possibilité de déguster sur place plus d’une centaine de bières dans une ambiance familiale et conviviale.

Le My Beers Grasse participe activement à l’économie locale en employant régulièrement des jeunes de la région pour les différents événements. Elle fait également appel à des partenaires locaux (DJ, food truck, commerce de l’événementiel, etc..).

Cette petite équipe de 3 personnes vous accueille dans une atmosphère festive dans laquelle vous pouvez profiter de soirées à thème, apéros quizz, beer pong…

 

 

Quelle(s) action(s) avez-vous mis en place dans votre commerce durant le Covid-19 ?

 

Depuis le début de la crise sanitaire, nous essayons de mettre en place différentes solutions afin de continuer notre activité. Pendant le premier confinement, nous avons choisi de favoriser la livraison, car les déplacements des personnes étaient plus encadrés. Nous voulions également participer à l’effort national et ne pas solliciter les personnes pour les déplacements.

Pour ce second confinement, nous avons l’autorisation d’ouvrir notre partie cave et recevoir du public selon les normes imposées par le gouvernement.

Pour cela, toute notre communication se passe sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram). Grâce à notre importante communauté et à notre clientèle fidèle, nous avons mis en place différentes opérations : déstockage, actions de communication, pour les de fin d’année par exemple.

Avant le confinement, nous étions ouverts 7 jours sur 7 dont le week-end jusqu’à 22h30. Aujourd’hui, seule la partie magasin est accessible du jeudi au samedi de 16h à 19h30. Une situation très inquiétante pour la suite de notre activité. Heureusement, nos clients les plus fidèles sont toujours présents et leur soutien est important.

 

Avez-vous fait appel à des aides ?

 

Durant le premier confinement, de mars à juin, mis à part le chômage partiel, nous avons pu bénéficier d’aucune autre aide. Pour le second confinement, une aide de 10 000€ par mois (ou 20% du CA) devrait nous être accordée.

 

Quelles sont les grandes difficultés (ou bénéfices) que vous rencontrez depuis le début de la crise du Covid-19 ?

 

Malheureusement comme beaucoup de restaurants et bars, une grande partie de notre chiffre d’affaires se réalise sur la partie bar et événementiel qui aujourd’hui est nulle. Or, les charges fixes sont lourdes et continuent de tomber chaque mois. Actuellement, les rentrées d’argent ne sont pas suffisantes pour les recouvrir entièrement.

 

Quels impacts avez-vous aperçus depuis la fin de ce second confinement ?

 

Nous ne pouvons toujours pas ouvrir notre partie bar au public et cette situation n’est pas réjouissante. Cette année 2020 est vraiment très difficile, car nous avons perdu environ 80 % de chiffre d’affaires par rapport à 2019. Un manque à gagner énorme que nous ne pourrons sans doute jamais récupérer. Chaque jour qui passe sans pouvoir ouvrir est compliqué à gérer tant économiquement que mentalement. D’autant plus que malgré l’ouverture de la partie cave, les clients se font rares.

La période de Noël n’est pas cruciale pour nous, mais elle représente néanmoins entre 10 et 20 % de notre chiffre d’affaires annuel. Nous savons déjà que cette année, nous ne pourrons pas faire toutes les ventes prévues.

 

Quelles actions prévoyez-vous de mettre en place en 2021 pour relancer votre activité ?

 

Il est difficile de se projeter dans cette période, nous espérons pouvoir ouvrir le plus vite possible, mais dans quelles conditions ? Notre secteur d’activité a été l’un des plus restrictifs sur le plan sanitaire. On se pose de nombreuses questions comme celle de savoir si nous arriverons à rendre notre activité rentable dans ces conditions.

Si nous pouvons reprendre notre activité normalement post Covid-19, nous serons ravis d’accueillir de nouveau notre clientèle fidèle qui sera au rendez-vous.

 

My Beers 2 - Covid-19

Indiana Leclerc

My Beers

159 avenue jean Maubert – Grasse (06) 

Page instagram : https://www.instagram.com/mybeersgrasse/ 

Page Facebook : https://www.facebook.com/mybeersgrasse

 

Découvrez tous nos articles et actualités ICI


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des articles qui pourraient vous plaire

Bonnes pratiques

Fête des grands-mères 2021, comment animer votre commerce ?

25 février 2021
Nationales

E.Leclerc à Aime-la-Plagne s’engage à soutenir le commerce de proximité !

22 février 2021
Nationales

Pourra-t-on éviter la désertification des centres-villes ?

19 février 2021

Vous avez besoin d’un conseil ?

Contactez-nous