Accueil > Espace média > Covid19 – Zoom sur le métier du manager de centre-ville

9 septembre 2020
Covid19 – Zoom sur le métier du manager de centre-ville

Véritable cheville ouvrière du commerce local, le manager de centre-ville multiplie son rôle et plus encore en temps de crise. Et pourtant c’est un métier encore peu connu du grand public et même parfois des commerçants. Cible justement à laquelle il s’adresse

Quel est le rôle du manager de centre-ville ?

Apparu il y a une vingtaine d’années, ce n’est que récemment que le métier a éclos. Les collectivités ayant pris finalement conscience de la complexité de maintenir un tissu commercial dynamique. De plus, ces mêmes territoires se sont souvent sentis démunis en terme de solutions à apporter. Il leur fallait de l’aide. Et c’est bien là le rôle du manager de centre-ville. Ce nouveau métier a été renforcé grâce au plan  “Action Coeur de Ville” où 222 villes bénéficient d’aides de l’état pour améliorer leur centralité et recruter notamment des managers.

La mission des managers de centre-ville est finalement assez vaste. Si l’une des premières missions est de s’assurer de faire baisser la vacance commerciale en trouvant des repreneurs aux locaux vacants et en s’assurant de la mixité des commerces, il joue le rôle de conseil auprès de la collectivité mais également auprès des partenaires économiques locaux. Tels que les commerçants ou les chambres consulaires pour ne citer qu’eux. C’est également lui qui doit mettre en place des plans d’actions pour convaincre des enseignes de s’implanter dans le centre-ville. Il doit également rencontrer les porteurs de projets locaux. En effet,  il doit veiller à ce que les indépendants, qui sont une force pour l’attractivité d’un territoire, soient bien représentés. C’est essentiel à l’heure ou toutes les rues N°1 de chaque ville se ressemblent.

Alors comme tout nouveau métier, celui de manager de centre-ville n’échappe pas à la règle en terme de formation. Il faut remonter en 2010 pour trouver la première école qui délivre le sésame. Ce fut le CEFAC. Depuis, deux autres formations diplomates sont apparues. L’idée est de professionnaliser encore plus ce métier. Ce sont celles menées par le CMCV (club des managers de centre-ville) et de CVM (Centre-ville en mouvement). Le but étant de combiner les compétences clés de l’urbanisme, de la finance et de la sociologie, de sorte à en faire un véritable expert. Un élément incontournable sur le territoire.

 

Que peut faire le manager en temps de crise ?

La crise du COVID19 a surpris tout le monde. Et la mise en quarantaine des commerces non alimentaires a plongé les centres-villes dans un long sommeil. Rues désertes et impression de villes fantômes sont désormais le quotidien, ce qui ne veut pas dire pour autant que les managers de centres-ville ne sont pas actifs. Alors si effectivement, les missions de conseil et de développement de l’offre commerciale ne sont plus les premières priorités, il convient de dire que les missions ce sont déplacées pour aider les commerçants existants.

Parmi les initiatives, beaucoup ont recensé les commerces ouverts ou proposant des services de livraison, et ce au moyen d’un site internet interactif. Les commerçants s’inscrivent et peuvent ainsi contacter leurs clients. D’autres ont décidé de créer des plateformes de click & collect, avec des résultats parfois mitigés suivant les villes. Notamment à cause du retard pris dans le numérique et la complexité pour certains commerçants d’appréhender l’outil sans formation efficace.

Enfin, plusieurs d’entres eux communiquent directement avec les consommateurs, avec succès,  via des fichiers clients importants, provenant pour la plupart des cartes de fidélité mises en place dans les villes.

 

Quels que soient les moyens, l’essentiel reste le même, il faut dire aux consommateurs que les commerces sont ouverts et çà, les managers de centres-ville sont à 200% impliqués dans cette tâche !

 

Toutes les informations et l’actualité sur le COVID19 ICI


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des articles qui pourraient vous plaire

Bonnes pratiques

Fête des grands-mères 2021, comment animer votre commerce ?

25 février 2021
Nationales

E.Leclerc à Aime-la-Plagne s’engage à soutenir le commerce de proximité !

22 février 2021
Nationales

Pourra-t-on éviter la désertification des centres-villes ?

19 février 2021

Vous avez besoin d’un conseil ?

Contactez-nous