Accueil > Espace média > Interview de Clémence – Gérante de la boutique Bohmen Lyon Croix-Rousse

10 mai 2019
Interview de Clémence – Gérante de la boutique Bohmen Lyon Croix-Rousse

Proxity est allé à la rencontre de Clémence. Ccommerçante sur le plateau de la Croix-Rousse, dans le 4ème arrondissement de Lyon.  Gérante de la boutique Bohmen depuis tout juste 1 an, cette passionnée a créé de toutes pièces un concept store où de nombreux créateurs Lyonnais se côtoient.

 

Qui es-tu et quel est ton parcours professionnel ?

“Je suis Clémence, mon début de carrière a évolué autour du commerce et de la grande distribution (Décathlon puis Lustucru). Un secteur en perpétuel mouvement, très enrichissant où il faut jongler entre stratégie long terme, plan d’action court terme, lancement d’innovation et gestion de projets. Il faut être réactif, organisé, dynamique et autonome. C’est pourquoi, à 28 ans j’ai voulu allier mes compétences commerciales à ma passion. La rencontre de créateurs et la diffusion de leurs savoirs faire. Il a fallu trois ans avant que je me lance réellement dans l’aventure Bohmen.”

Peux-tu me parler de ton concept store ?

BOHMEN est un mix de deux idées :

 

  • Un magasin en perpétuel changement : de nouvelles découvertes à chacune des visites de mes clients avec l’accueil d’au moins un nouveau créateur par semaine. Travailler sur des collections éphémères qui s’adapte à l’actualité et la saisonnalité.
  • Raconter une histoire : Bohmen ne vends pas de simples produits, l’idée est de promouvoir des petits créateurs Français, raconter leurs histoires/leurs idées, la provenance des produits et leurs bienfaits.”

Depuis combien de temps es-tu gérante de la boutique ?

 

“La boutique va fêter ses 1 an le 15 mai 2019, d’ailleurs j’organise une soirée pour fêter ça le vendredi 17 mai à partir de 17h. Au programme : gourmandises et cocktails, jeu concours, un cadeau offert pour tout achat. Vous êtes les bienvenus ! (rire)”

 

Comment se passe ta journée type ?

 

“Il n’existe pas de journée type, et c’est bien ça qui me passionne ! Les missions sont diverses et variées : communication, vente, mise en place/merchandising, rencontre de créateurs, comptabilité, gestion du site internet, recherche de nouveaux fournisseurs, organisation d’événements… Il n’y a pas de journée qui se ressemble, et on ne fait pas souvent ce qui était prévu au programme, il y a souvent des surprises !”

 

Pourquoi avoir choisi d’être commerçante ? Quelles sont les valeurs qui t’animent?

 

“J’ai choisi d’être commerçante afin de pouvoir proposer un lieu qui me ressemble. Un magasin dynamique, convivial où les mots clés sont transparence (traçabilité produit, ingrédient, fabrication, histoire de son créateur), découverte, et accessibilité il y a des prix pour tous les budgets !”

 

As-tu des regrets ? Si c’était à refaire, tu ferais quoi ? Tu ferais comment ?

 

“Aucun regret. Il ne faut pas avoir de regrets ! Mes expériences précédentes m’ont permis d’acquérir de solides bases pour me lancer dans l’entreprenariat. J’ai réalisé mon petit rêve de monter un magasin qui ressemble à mes valeurs. Bien évidemment, je n’ai pas toujours fait les bons choix. Mais les difficultés permettent toujours de ressortir quelque chose de positif. Donc on se sent plus fort pour affronter les prochaines difficultés, et oui il y en a toujours (rires) .”

 

As-tu des envies, des rêves, des projets professionnels et de formation pour la suite ?

 

“Aujourd’hui mon souhait est de continuer l’aventure Bohmen le plus longtemps possible. De m’enrichir à la rencontre de nouvelles personnes/nouveaux créateurs, de voyages et de projets perso ! J’ai des milliards d’idées pour la suite mais pour l’instant je vais continuer à développer Bohmen et à satisfaire de mon mieux mes clients !”

 

Quelles sont tes problématiques aujourd’hui ?

 

“Je n’ai pas de réelle problématique aujourd’hui. Ou du moins de problématique bloquante. Il va falloir que je me dégage du temps supplémentaire à accorder à mon e-shop qui doit encore beaucoup progresser. Et comme toute nouvelle société, on manque toujours un peu de trésorerie. C’est à dire qu’il faut que je canalise mes envies d’achat de nouvelles collections (rires) ”

 

Propos recueillis par Proxity

Découvrez toutes nos autres interviews dans nos actualités !


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des articles qui pourraient vous plaire

Nationales

Pouvoir d’achat : est-il plus avantageux de consommer en centre-ville qu’en grande surface ?

19 juillet 2022
Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – 1000ème carte pour la Communauté de Communes de Miribel et du Plateau !

12 juillet 2022
Interviews

#Portraitchinois – Géraldine se livre en 6 mots

01 juillet 2022

Vous avez besoin d’un conseil ?

Contactez-nous