Accueil > Espace média > Plan d’1 milliard d’euros pour relancer les commerces des centres-villes

8 octobre 2020
Plan d’1 milliard d’euros pour relancer les commerces des centres-villes

Ce mardi 6 octobre, la Caisse des Dépôts via la Banque des Territoires a annoncé son nouveau plan de relance pour aider les villes moyennes et plus petites villes à faire face à la crise. L’objectif premier est de soutenir rapidement les communes en détresse et leur venir en aide. Par la suite, il sera nécessaire de les accompagner.

Les raisons de la mise en place de ce plan de relance

À l’origine, le programme “ Actions cœur de ville” avait déjà été lancé il y a 3 ans pour aider les villes de plus de 20 000 habitants. Ce dispositif a permis notamment de détecter “des tendances assez fortes de fragilité”.

De plus, cette initiative provient d’un constat réalisé préoccupant pour l’avenir des centres-villes. En 2020 près de 80 000 commerces de centres-villes présents dans les villes moyennes sont très affectés par la crise. Olivier Sichel directeur général de la Banque des Territoires nous explique que “les faillites passeront de 15 à 30 %”. Effectivement, de nombreux commerçants indépendants n’arriveront pas à s’en sortir à cause de la crise. 

Pour aider les commerçants, la Banque des Territoires souhaite que ce dispositif prénommé “shop’in” soit accessible pour près de 700 collectivités sur une période de 6 mois. 

Transition numérique pour les commerces 

Cette opération se constitue en deux temps : celui de la reprise avec un effet immédiat dans le soutien aux communes. Le second se consacre à la relance afin de redynamiser les commerces dans les centres-villes et éviter à tout prix les faillites.

De plus, cette subvention forfaitaire de 20 000 € par an a pour objectif d’accompagner les commerces dans leur transition numérique et de proposer des solutions numériques dans les différents commerces (click & collect, e-réservation, site de vente en ligne…). Châteauroux, La Roche-Sur-Yon ou encore Béthune bénéficient déjà de ce dispositif. Près d’une centaine de villes s’intéressent à ce processus. Toutes ces solutions vont permettre d’accompagner les collectivités dans la création de “managers de commerce”. Il sera en charge de faire l’intermédiaire entre les mairies et les commerçants pour dynamiser l’activité commerciale. Cette création de poste sera subventionnée par la Banque de Territoires à hauteur de 20 000 € par an sur deux ans.

La création de foncières 

Dans le plan pour relancer les commerces de centres-villes, la Banque des Territoires a mis en place une opération de restructuration. L’objectif ici, est la constitution d’une centaine de foncières commerciales pour permettre de requalifier 6 000 commerces. L’enveloppe budgétaire de cette opération atteint les 800 millions d’euros. Celle-ci comprend 500 millions d’euros de prêt et 300 millions d’euros d’investissement. La création de foncières dans le pays est un bon levier contre la vacance commerciale.

De plus, la Banque des Territoires s’entend bien proposer un budget de 100 millions d’euros “en conseil et investissement”. Le but ici est de promouvoir de nouvelles actions commerciales dans les centres-villes (ventes directes, circuits courts…).

Enfin, 10 millions d’euros sont prévus pour financer les appels à projets afin de développer l’entreprenariat dans les centres-villes.

 

Découvrez tous nos articles et actualités ICI


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des articles qui pourraient vous plaire

Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – Lancement réussi pour la carte de fidélité de la Communauté de Communes Brioude Sud Auvergne

23 novembre 2022
Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – Lancement de la carte de fidélité des commerces du Pays du Neubourg

26 octobre 2022
Nationales
Points presse

[Communiqué de presse] – Quevilly Commerces : une carte de fidélité pour soutenir le pouvoir d’achat et le commerce local

06 octobre 2022

Vous avez besoin d’un conseil ?

Contactez-nous