Accueil > Espace média > Les 10 commandements du Commerçant

7 juin 2019
Les 10 commandements du Commerçant

 

  1. Avoir de la visibilité sur le Net, tu auras
  2. Soigner ta vitrine, tu devras
  3. Mettre les infos importantes sur ton ticket de caisse, tu feras
  4. Vérifiez les avis clients, tu checkeras
  5. Faire tourner les articles dans ton magasin, souvent tu t’excuseras
  6. Recherchez de l’innovation, tu veilleras
  7. Adhérez à une union commerciale, tu t’engageras
  8. Achetez ton stock avec précaution, tu vérifieras
  9. Te former aux nouvelles techniques de vente, tu tacheras
  10. Prendre du plaisir à faire ton métier de commerçant, tu montreras !

 

1 – Avoir de la visibilité sur le Net, tu auras

 

Parmi les différents réseaux sociaux, Facebook ou Instagram sont des leviers très puissants : ils couvrent toutes les classes d’âges et toutes les catégories de populations. Mais pour cela, il faut organiser vos publications sur votre page professionnelle. A ne pas négliger non plus, la page Google My business, qui, en général, est la première porte d’entrée sur un moteur de recherche.

 

2 – Soigner ta vitrine, tu devras

 

La vitrine du magasin est la première impression que vos potentiels clients auront de vous. Elle donnera envie (ou pas) de rentrer dans votre boutique. Y investir du temps et de l’argent est donc une nécessité absolue. Et bien entendu, cela va de soi, toiles d’araignées et poussières sont interdites ! (sauf pour Halloween ;-)).

 

3 – Mettre les infos importantes sur ton ticket de caisse, tu feras

 

Votre ticket de caisse est un élément de communication souvent négligé, pourtant c’est le seul document obligatoire que vous remettez à votre clientèle. N’hésitez donc pas à fournir des éléments qui peuvent l’intéresser. Horaires, mail, site internet, numéro de téléphone, conditions de retour, soirée privée, carte de fidélité…n’hésitez pas ! Attention tout de même, ce n’est pas le bottin, il faut donc juste les informations qui peuvent vous sembler pertinentes. Mais entre tout et rien, vous trouverez le juste milieu !

 

4 – Vérifiez les avis clients, tu checkeras

 

Vos clients sont exigeants et connectés, ils sauront vous féliciter comme dire vos 4 vérités. Avoir une veille constante sur ces avis est donc primordial, car cela peut aussi permettre de dénouer des conflits. Attention, les avis des clients ne sont pas que sur Google, d’autres sites comme Pages jaunes, Doctolib…permettent de noter votre commerce. Faites une vraie tour du web !

 

5 – Faire tourner les articles dans ton magasin, souvent tu t’excuseras

 

L’agencement intérieur est aussi important que la vitrine, pourtant il faut veiller à faire tourner les articles. C’est surtout vrai dans les magasins avec des collections qui se renouvellent rapidement. Faites tourner les nouveautés, exploiter vos points chauds et froids, créer une zone complémentaire à votre activité, vos clients seront surpris et séduits par cette impression de renouvellement permanent !

 

6 – Recherchez de l’innovation, tu veilleras

 

Les besoins et les habitudes de consommation de vos clients évoluent vite. Il faut être en veille constante sur les nouveaux produits, les nouveaux usages. Mais attention, il ne faut pas se créer de nouvelles technologies sous prétexte que c’est dans l’air du temps, il faut réellement que cela apporte un plus votre boutique. Privilégiez plutôt les technologies utiles pour vos ventes comme la gestion de la musique, les miroirs connectés ou même l’éclairage intelligent

 

7 – Recherchez de l’innovation, tu veilleras

 

Plus on est seul, moins on va loin, disait le poète ! La solitude du commerçant est un phénomène bien réel. Mais surtout elle est mauvaise conseillère. L’adhésion à une union commerciale permet de bénéficier de bons plans, de participer à des animations commerciales communes, de réfléchir à l’avenir du centre-ville…et c’est bien connu, à plusieurs on va plus loin ! (toujours le même poète !)

 

8 – Achetez ton stock avec précaution, tu vérifieras

 

L’un des points noirs dans la gestion d’une trésorerie saine, c’est le stock. Bien souvent, pour les commerçants, il faut le payer, ce qui peut engendrer des problèmes de liquidités, et si jamais il n’y a pas de trésorerie, l’impossibilité de faire rentrer des nouvelles collections. Pensez toujours à la même question, est-ce utile de faire rentrer tout cela, vais-je le vendre, cela me plait à moi, mais à mes clients ? N’hésitez pas à demander autour de vous, votre trésorerie vous dira merci !

 

9 – Te former aux nouvelles techniques de vente, tu tacheras

 

Comme vu plus haut, votre métier de commerçant n’a plus grand-chose à voir avec celui de vos parents et il y a fort à parier que cela ne sera plus le même dans 15 ans. La formation continue est donc un élément indispensable pour répondre aux exigences de votre profession. Vous avez le droit chaque année à un crédit d’heures pour vous former, mais très peu l’utilise. Alors, servez-vous-en !

 

10 – Prendre du plaisir à faire ton métier de commerçant, tu montreras !

 

Il n’y a rien de pire que d’avoir des vendeurs ou des gérants jouant sur un portable derrière un comptoir ou sans véritable passion avec le client. S’ils sont exigeants sur vos produits et vos conseils, il le sont aussi sur vos qualités d’accueil. Alors, amusez-vous, faites en sorte que votre boutique respire la bonne humeur ! Vos clients apprécieront et reviendront.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des articles qui pourraient vous plaire

Umbrellas over the tables in cafe on an old street
Bonnes pratiques

Pourquoi et comment soutenir les commerces de proximité ?

14 février 2024
Interviews

#Portraitchinois – Charles se livre en 6 mots

30 janvier 2024
Bonnes pratiques

Comment dynamiser vos centres-villes à l’approche du nouvel an chinois ?

25 janvier 2024

Vous avez besoin d’un conseil ?

Contactez-nous